…de la fibre au papier

 

P1010399

 

 

Je travaille à partir de végétaux que je transforme en papier. C’est un procédé très ancien, inventé en Chine il y a 2000 ans. Il consiste à cuire des végétaux «fibreux» dans une solution caustique. Celle-ci élimine les composants indésirables ou périssables et dissout la cellulose qui maintient les fibres entre elles.  Les fibres «libres» pourront alors s’entremêler et devenir solidaires.  Après rinçage, les fibres sont utilisées telles qu’elles ou transformées en pâte. Je crée les feuilles sur des tamis immergés dans l’eau. Une fois la composition achevée, je «lève» les feuilles des tamis pour les déposer sur des feutres. Elles sont en suite fortement pressées pour enlever l’eau puis séchées et pressées à nouveau pour devenir bien planes.

Je travaille aussi les fibres en volumes. J’utilise ici la pâte et les fibres sur des moules. En séchant, elles conservent la forme imposée.

Je réalise du papier avec des végétaux communs, issus de mon environnement ou collectés lors de voyages.  Je travaille en suite avec ces fibres comme un peintre avec ses couleurs…

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :